Littérature de Jeunesse·Romans

Les Puissants, 1 : Esclaves de Vic James


Vic James est une journaliste britannique pour la télévision. La trilogie Les Puissants est sa première série. Avant d’être publié, le tome un a connu un grand succès sur wattpad.

Les Puissants se passe dans une Angleterre alternative où les Égaux (des humains possédant le don) gouvernent alors que les roturiers – des humains ne possédant pas le don, doivent donner dix ans de leurs vie en esclavage.

Dans le premier volet Esclaves nous suivons la famille Hadley qui décide de faire leur jour. Pour que tout se passe au mieux, l’aînée de la famille Abigaïl fait rentrer sa famille au service de la famille Jardine-Parva (la première famille des Égaux), en tant que domestique. Seulement au moment de partir pour les jours, son frère Luke se voit lui transmuté dans une ville d’esclaves Millmore. Cependant, là-bas Luke va découvrir que d’autres personnes partagent ses idéaux de liberté et qu’un groupe forme une rébellion.

 

La narration du récit est omnisciente mais chaque chapitre se focalise sur un personnage, ce qui permet au lecteur de rencontrer différents personnages et différents cadres. J’ai toutefois rencontré quelque problème à ma lecture au niveau de la narration, notamment lorsque le narrateur fait mention des parents des personnages. En effet, pour parler de ces derniers ils sont souvent mentionnés en tant que « Papa » « Maman » alors que le point de vue est externe à l’histoire, j’ai trouvé assez déconcertant car pour moi ça ne coller pas du tout avec la narration. J’ai vaguement eu la sensation que l’auteur n’avait pas réussi à leur trouver de prénoms… C’est le seul véritable point qui m’a dérangé dans le roman. (Dites-moi si cela vous a interpelé aussi ou si je suis simplement psychorigide).

Ma lecture a été agréable, le roman se lit rapidement et j’ai été très vite dans l’histoire même si au départ je me suis sentie perdue car je ne comprenais pas comment ce monde alternatif fonctionnait, je n’ai pas trouvé l’explication très clair au sujet des jours d’esclavage… Les roturiers sont dans l’obligation de le faire dans leur vie afin de maintenir la sécurité et l’ordre mais nous ne savons pas pourquoi. Le changement de focalisation peut parfois être très frustrant, surtout quand on a envie de savoir tout de suite si une action va avoir lieu ou pas… Mais cela contribue à la volonté de poursuivre sa lecture. Ce premier tome, en plus de poser les bases de trilogie est plein d’actions et de rebondissements mais également pleins de promesses pour la suite.

Malgré tous ces points qui semblent négatif, j’ai vraiment apprécié ma lecture, cela faisait longtemps que je n’avais pas lu ce genre de roman et je l’ai vraiment aimé. Il va falloir pourtant attendre Printemps 2018 pour avoir le tome deux…

 


9782092570388_1_75

 

  • Les Puissants, 1. Esclaves de Vic James
  • 428 pages
  • Nathan
  • 17€95
  • ISBN : 9782092570388

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s